Si vous souhaitez que vos dépenses personnelles ne figurent pas dans les finances de votre entreprise ou si vous avez des opérations bancaires en double, vous pouvez les exclure des opérations téléchargées à partir de votre banque ou institution financière.

Exclure des opérations téléchargées

  1. Dans le menu de gauche, sélectionnez Banque.
  2. Dans la page Banque, cliquez sur l’onglet Pour révision.
  3. Cochez les cases correspondant aux opérations à exclure.
  4. Dans le menu déroulant Actions groupées, sélectionnez Exclure la sélection.

Les opérations exclues sont répertoriées dans l’onglet Exclues à titre de référence ou pour être passées en revue, mais ne sont ni suivies ni déclarées comme faisant partie des finances de votre entreprise et n’apparaissent pas non plus dans les registres ou les rapports des comptes associés.

Inclure les opérations précédemment exclues

Si vous avez accidentellement exclu une opération, vous pouvez facilement l’inclure à nouveau.

  1. Dans le menu de gauche, sélectionnez Banque.
  2. Dans la page Banque, sélectionnez l’onglet Exclues.
  3. Cochez les cases correspondant aux opérations à inclure à nouveau.
  4. Dans le menu déroulant Actions groupées, sélectionnez Annuler.

Les opérations reviennent sous l’onglet À réviser, où vous pouvez les catégoriser, les ajouter ou les apparier de nouveau.

Opérations et rapprochements exclus

L’exclusion d’opérations en double n’affecte pas les rapprochements. Si vous excluez une opération téléchargée parce qu’il s’agit d’un doublon, vos soldes concorderont lorsque vous rapprocherez le compte.

Si vous excluez des opérations relatives à des dépenses personnelles, votre registre bancaire ne pourra pas être rapproché, car le solde bancaire et le solde dans QuickBooks ne correspondront pas.

Ce n’est pas un problème si vous ne rapprochez pas vos relevés bancaires avec QuickBooks en ligne, mais si vous le faites (ou si votre comptable vous le demande), vous pouvez faire le suivi de vos dépenses personnelles en vous ajoutant comme fournisseur et en assignant les opérations au compte capital d’un propriétaire (souvent appelé retrait d’un propriétaire).